Aimez-vous le mois de Novembre ?

Personnellement, j’ai jusqu’alors répondu par la négative, ce mois ayant une saveur amère.. j’ai souvent eu hâte de rentrer dans la période festive de fin d’année. Novembre est un mois de transition. J’ai toujours adoré le mois d’octobre : l’automne est là, avec ses forêts multicolores, son soleil doux et ses cieux d’un bleu vif. Que de souvenirs de promenades dans les bois, de partout où j’ai vécu, dans la forêt de Chevreuse en région parisienne, dans le massif de Chartreuse et maintenant de retour aux sources, dans sur les hauteurs des monts du Lyonnais, Les senteurs suaves des sous-bois humides, les cueillettes de champignons en Haute-Loire et en Lozère, les après-midi à ramasser noisettes, noix et châtaignes en famille sont d’autant de beaux souvenirs que j’aime à renouveler le plus souvent possible, comme un pèlerinage.

Décembre est pour moi synonymes de lumières, dans les rues, les maisons, avec toute la ferveur qui précède Noël. C’est aussi souvent les premières neiges, qui viennent réjouir les enfants et inquiéter nos anciens. J’avais été étonné de voir l’engouement des finlandais, quel que soit leur âge, pour l’arrivée de la neige en Novembre, afin que le manteau blanc vienne égayer les journées courtes et souvent sombres.

Entre ces 2 périodes, Novembre rime avec horaire d’hiver, une météo aléatoire, moins de temps dans le jardin, le remisage au garage du salon de jardin, les premières gelées, et aussi les célébrations du souvenir (Toussaint, Armistice). Je recherche beaucoup la lumière, source éternelle d’énergie et de bonne humeur. Les personnalités extraverties auxquelles j’appartiens sont y sont très sensibles et demandeuses de photons pour recharger leur batterie.

Et pourtant, malgré cela, ce fameux mois de novembre me semble avoir un certain attrait. Observons la nature : le caractère circulaire et tournée vers la terre. Les végétaux et les animaux se préparent progressivement aux froideurs hivernales, les arbres caduques perdent leurs feuilles en perdant leur apport de sève, les animaux font leur réserve de baies en tous genres. Chez les humains, autour de chez moi, fleurissent nombre de salons pour permettre de faire du lien : voitures de collection, vins et gastronomie. Professionnellement également, les forums sont nombreux. Somme toute, cette période vient boucler la boucle, un moment à davantage de retour sur soi. Personnellement, c’est le temps où j’adore me rendre au cinéma ou dans un spectacle en famille, bien calé dans un fauteuil confortable. C’est une occasion idéale pour s’autoriser à prendre un peu plus de recul sur les choses de la vie, un peu de lâcher prise.

Malheureusement, dans le monde de l’entreprise, c’est souvent l’inverse qui est demandé : les salariés sont à 150% pour finaliser les livraisons de ce dernier trimestre et d’atteindre le budget  tout en préparant l’exercice suivant…. Je vois beaucoup de salariés pris dans cette double spirale, qui attendent les prochains congés de Noël comme la venue du messie…

Et si nous prenions le risque de perdre un peu de temps dans ce ‘ressourçant’ mois de Novembre, le bénéfice pourrait être d’autant plus fort à l’aube de l’année prochaine.

Richard, 15 novembre 2016

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.